1A)ORGANISER DES ACTIONS COLLECTIVES DE VALORISATION DE L’ARRONDISSEMENT
1B)UTILISER LA MIGRATION PROFESSIONNELLE COMME VECTEUR DE COMMUNICATION

Plan d'action 1A du groupe 1

•  Groupe I : Valorisation et attractivité du territoire (Référent : Xavier ROSSIGNOL)
 
Action 1A : Copilotes Laurence FERY (Auberge de Nicey) et Rieule MAHOT (Office du Tourisme)
 
-   Concevoir un film à vocation promotionnelle :
Une réunion est prévue le 21 juin prochain en présence de Monsieur Nicolas Juillet et de Madame Rieule Mahot avec la société de production de Canal 32, pour se voir présenter leur savoir-faire et échanger sur nos besoins.
 
Afin d’être représentatif de la diversité de notre arrondissement, il peut être construit de la sorte :
Pitch de deux minutes synthétisant notre arrondissement de façon dynamique, positive, montrant le territoire sous les angles suivants :
1 : Les services publics en général : l’éducation avec les petites écoles, les collèges, les lycées et les centres de formation continue ;
2 : La vie associative, culturelle : cinémas, théâtres, restaurants, espaces de loisirs et sportifs (piscines, foot, aviron…) ;
3 : La vie économique : entreprises phares, entreprises innovantes, artisanats d’art, commerces et services ;
4 : Le patrimoine naturel : Vallée de la Bassée, de la Seine ;
5 : Le patrimoine historique et culturel : château, musée, artistes ;
6 : La santé en général : cliniques, hôpitaux, maisons médicales, seniors et grand âge.
Pourront s’y adjoindre des modules complémentaires plus détaillés sur chacun des 6 points en forme de focus.

-   Créer un parcours de découverte de l’arrondissement :
Ce point n’a pas été réellement développé en réunion, à suivre donc.
 
-   Valoriser les réalisations brillantes, parcours de salariés, parcours d’entreprises :
Cette action est maintenant reliée à l’action 1B, des liaisons fortes entre valorisation, transmission et l’esprit d’ambassadeur sont clairement apparus lors de la réunion de mi-parcours.

Plan d'action 1B du groupe 1

•  Groupe I : Valorisation et attractivité du territoire (Référent : Xavier ROSSIGNOL)

Action 1B : Copilotes Isabelle QUERLEU (ESC Troyes) et Nadine COLLERY (LP Diderot)
 
Plusieurs réunions ont eu lieu entre les membres de cette action.
 
-   Un tableau du patrimoine humain a été dressé sous 6 thématiques afin de mettre en valeur, lors d’une réunion annuelle, apprentissage et scolarité, associatif, sportif, culturel et artistique, professionnel, politique (à titre d’exemple, citons Frédéric KOWAL – champion olympique en aviron, Monsieur Michel Soufflet, Monsieur François BAROIN…) :
Le projet d’événement pourrait se présenter sous la forme suivante : création d’une association du patrimoine humain de l’arrondissement.
Un parrain ouvre la séance conviviale annuelle se concluant par la remise d’un titre d’ambassadeur. Des personnalités issues et/ou vivant sur le territoire sont conviées à une réunion annuellement, tenue par des chefs d’entreprises, des établissements scolaires. Les jeunes issus de l’arrondissement et dont le parcours est validé par une grille de sélection (résultat scolaire, savoir-être, investissement associatif) sont conviés pour être mis à l’honneur par leur territoire, cette réunion leur est dédiée. Ils se voient remettre un symbole de la reconnaissance du territoire à leurs efforts et deviennent membres de l’association ; ils sont conviés les années suivantes pour faire part de leur parcours et à leur tour passer le témoin aux nouveaux lauréats.
Le lieu serait tournant, le lycée DIDEROT serait candidat à une première manifestation en juin 2017.
Un des enjeux est d’identifier un certain nombre de personnalités qui représentent des valeurs sur différents angles. Monsieur ROSSIGNOL sollicitera donc les membres du COPIL pour avoir une réflexion commune, afin de faire un maillage intergénérationnel.

Ordre du jour - 1ère réunion du Groupe I - Jeudi 11 février 2016 à 9h00

 
 
     9 h 00 : Accueil des Membres du Groupe Action
  
     9 h 15 : Rappel des enjeux, composition, calendrier
              
     9 h 45 : Détermination des axes prioritaires à traiter (lettre de mission, appuis au groupe…)
  
   11 h 00 : Méthode de restitution des travaux, fréquence, délégation, budget…
  
   11 h 45 : Date et lieu de la prochaine réunion

 
  
POUR RAPPEL :  


•  Groupe I : Valorisation et Attractivité du territoire (Référent : Xavier ROSSIGNOL)
 
Action 1A - , avec un positionnement positif et dynamique pour accentuer une communication globale attirante et variée mettant en valeur ce qui existe sur le territoire (Co-pilotes : Laurence FERY et Rieule MAHOT)
  • Concevoir un film à vocation promotionnelle de valorisation du territoire et de ses piliers (économiques, sociétaux, environnementaux) 
  • Créer un parcours découverte de l’arrondissement, information, territoire dynamique, attractivité sur des métiers en tension (médecins, métiers à savoir-faire indispensable ou rare, cadres de haut niveau) 
  • Valoriser les réalisations brillantes, parcours de salariés, parcours d’entreprises (exemplarité et effet moteur)
  
Action 1B – UTILISER LA MIGRATION PROFESSIONNELLE COMME VECTEUR DE COMMUNICATION (Co-pilotes : Isabelle QUERLEU et Nadine COLLERY)
  • Donner une mission d’ambassadeur de notre région aux diplômés qui partent exercer hors de l’arrondissement
 
 

Compte rendu de la 1ère réunion du Groupe I - Jeudi 11 février 2016 à 9h00

 
 
ÉTAIENT PRÉSENTS
 
Mmes  COLLERY Nadine – LP DIDEROT
           FERY Laurence – AUBERGE DE NICEY
           LAVAURE Anouk – UT 10 de la DIRECCTE
           MAHOT Rieule – Office du Tourisme et ASPCD
           QUERLEU Isabelle – ESC TROYES
       
MM.     COUTURIER David – UPREN
           ROSSIGNOL Xavier – GROUPE SOUFFLET (Référent du Groupe I)
           SUCH Philippe – LP DIDEROT
 
 
S’ÉTAIT EXCUSÉE
 
Mme   VANGHELDER Julie – CNPE de NOGENT
 
 
 
*
*          *
 
 
 
 
Accueil des membres du Groupe I « Valorisation et attractivité du territoire »
 
Le Secrétaire Général de l’UPREN remercie Monsieur ROSSIGNOL – Référent du Groupe I, Madame LAVAURE de l’UT 10 de la DIRECCTE – financeur et partenaire, et l’ensemble des copilotes des actions du Groupe I pour leur présence.
 
Monsieur ROSSIGNOL a accepté d’être référent du Groupe I, puisque ses fonctions de DRH du Groupe SOUFFLET l’amènent régulièrement à travailler sur le sujet de l’attractivité du territoire. Il sait combien il est difficile d’attirer à Nogent des personnes qui viennent de la région parisienne. Il y a donc, selon lui, intérêt à travailler avec les acteurs du territoire pour pouvoir apporter des solutions pertinentes et être plus efficace.
 
Avant d’entamer la réflexion sur les différentes actions à mettre en œuvre, Monsieur ROSSIGNOL propose de faire un tour de table, pour que chaque participant puisse se présenter.
 
♦   Anouk LAVAURE – UT 10 de la DIRECCTE :
Madame LAVAURE est responsable de l’Unité Territoriale auboise de la DIRECCTE.
Les services de la DIRECCTE sont chargés de la mise en œuvre des politiques de formation, d’emploi, d’insertion, de l’accompagnement des mutations économiques et du suivi des conditions de travail dans les entreprises. Plus largement, ils s’intéressent aux capacités des acteurs locaux du territoire à construire ensemble des solutions.
Dans ce cadre, la DIRECCTE participe à l’ensemble des groupes de notre GTEC avec l’objectif d’avoir une vision transversale de ses travaux, de faire émerger, à travers ces synergies, des réflexions et de les faire partager à d’autres acteurs sur d’autres territoires.  
Madame LAVAURE indique que de manière générale, les différents dispositifs et outils que portent ou relayent les services de la DIRECCTE en matière d’emplois, d’économie, d’insertion… sont souvent méconnus. Les petites entreprises sont souvent en difficulté pour s’approprier ces outils et les utiliser par anticipation, ce qui pourrait être le rôle d’une GTEC avec une logique de mutualisation de travail.
 
  Nadine COLLERY – LP DIDEROT :
Madame COLLERY est Proviseure du LP Diderot.
 
  Philippe SUCH – LP DIDEROT :
Monsieur SUCH est Proviseur-Adjoint du LP Diderot.
 
  Laurence FERY – AUBERGE DE NICEY :
Madame FERY dirige l’Auberge de Nicey depuis de nombreuses années. Elle s’applique à valoriser notre territoire auprès des différents acteurs qu’elle côtoie quotidiennement. Elle travaille actuellement en collaboration avec Madame MAHOT sur un projet évènementiel, en 2017, autour de la vélo-voie située entre Saint-Oulph et Méry-sur-Seine.
 
  Rieule MAHOT – Office du Tourisme et ASPCD :
Madame MAHOT représente l’Office du Tourisme et le Pays de Seine en Plaine Champenoise en charge du développement et de l’aménagement du territoire.
Elle collabore avec les élus sur les conditions d’accueil des personnes qui viennent travailler et vivre sur le territoire, notamment par l’aspect marketing et la mise en valeur de tout le territoire.
Elle a rejoint ce groupe parce que le Pays est totalement impliqué dans l’aménagement du territoire. Sur l’aspect touristique, ils ont une expertise, en tant qu’Office du Tourisme, sur l’ensemble du territoire de l’arrondissement de Nogent-sur-Seine. Ils mènent aussi une réflexion depuis 10 ans sur l’aménagement et l’attractivité touristique à l’échelle des 3 puis 5 communautés de communes.
Elle rejoint l’idée de Madame FERY de mise en valeur de l’infrastructure « vélo-voie ». Elle va travailler sur l’évènementiel et le marketing, en collaboration avec le CDT et le CRT.
Madame MAHOT mentionne également le grand tournant à Nogent avec l’ouverture du Musée Camille Claudel qui représente un enjeu important pour le territoire.
Elle indique que le Pays a, parallèlement à ces dossiers, candidaté pour le projet LEADER (Liaison entre actions de développement de l’économie rurale) qui comporte différents domaines d’intervention qui pourront venir compléter, voire financer, certaines actions de la GTEC (schéma de mise en valeur des randonnées pédestres, actions liées aux seniors…).
 
  Isabelle QUERLEU – Groupe ESC Troyes :
Madame QUERLEU est responsable des relations avec les entreprises et particulièrement le service de la formation continue.
Elle a rejoint ce groupe parce qu’elle est également confrontée à ces thématiques d’attractivité et de valorisation avec les étudiants, qui font leurs stages dans nos entreprises et qui partent dès qu’ils sont diplômés, même si certains reviennent au bout d’un certain temps.   
 
 
Rappel des enjeux, composition, calendrier
 
L’action GTEC est une idée politique de l’UPREN, avec le soutien de l’ancienne Directrice de la DIRECCTE, du Conseil Régional et du Sous-préfet de Nogent. Elle a d’ailleurs constitué la lettre de mission de Monsieur COUTURIER à son arrivée.
 
Cette GTEC a fait l’objet d’une première présentation, en avril 2014, au sein de l’entreprise LARBALETIER dirigée par le Président de l’UPREN.
 
Ensuite, il a fallu identifier les piliers de l’arrondissement qui avaient intérêt à être dans le Comité de Pilotage constitué en mai 2014, et essayer de faire coïncider les problématiques des entreprises et des autres acteurs du territoire. L’UPREN s’est donc chargée de recenser les données infra-économiques auprès d’entreprises représentatives du territoire. Monsieur ROSSIGNOL avait piloté ce volet infra économique pour évaluer les problématiques des entreprises en métier et en recrutement. Parallèlement, le Conseil Régional, par le biais de son outil OPEQ appuyé par l’URSSAF, a mené une étude macro-économique pour avoir une vision « haute » de notre arrondissement. L’enjeu était de réaliser un panorama territorial qui déboucherait sur un diagnostic partagé puis sur un plan d’actions concerté.
 
La présentation du diagnostic s’est faite à l’occasion des vœux de l’UPREN début 2015. Le Comité de Pilotage, réuni en avril 2015, a établi le plan d’actions concertées et priorisé les actions. Le Comité de Pilotage s’est à nouveau réuni en décembre 2015 pour organiser  la mise en place concrète de ces actions. Pour cela, il a créé 4 groupes de thèmes différents :
  • Groupe I : Valorisation et attractivité du territoire,
  • Groupe II : Emploi et formation,
  • Groupe III : Développement économique du territoire et accompagnement des entreprises,
  • Groupe IV : Suivi, appui et évaluation de l’action GTEC ADN.
Ce 4ème groupe aura pour mission d’assurer le suivi de la démarche, de communiquer vers l’extérieur sur ce qui est fait et d’être un facilitateur pour faire aboutir les actions.
 
Un référent de chaque groupe a été désigné, au sein duquel un pilote de chaque action a été nommé. Chaque pilote aura une liberté de cohésion de son propre groupe de travail « action » en y intégrant des membres du COPIL ou d’autres experts extérieurs.

Pour le Groupe I, l’organisation de ces travaux se fera sous la conduite de Monsieur ROSSIGNOL et avec l’appui de l’UPREN pour la préparation des réunions et la rédaction des comptes rendus.
 
Le Secrétaire Général de l’UPREN précise que le Comité de Pilotage se réunira le mercredi 8 juin prochain à 9h00, afin d’examiner l’avancée des travaux des différents groupes « action » présentée par le référent du groupe, ainsi que les éventuels obstacles rencontrés, les éléments manquants…
 
 
Détermination des axes prioritaires à traiter
 
Le Secrétaire Général de l’UPREN remercie Monsieur ROSSIGNOL d’avoir accepté d’être le référent du Groupe I, d’apporter sa vision de la problématique et de la partager avec les autres membres.
 
Ce qui est intéressant dans ce Groupe 1, c’est que tout le monde a une problématique croisée avec une possibilité d’agir ou d’être complémentaire, ce qui va nous permettre d’apporter des réponses constructives.
 
Monsieur ROSSIGNOL propose aux membres de discuter tous ensemble de l’orientation des deux axes de travail, de défricher les deux actions ensemble, de prioriser les sujets à traiter et d’imaginer la constitution des groupes « action ».
 
 
Action 1A - ORGANISER DES ACTIONS COLLECTIVES DE VALORISATION DE L'ARRONDISSEMENT (Co-pilotes : Laurence FERY et Rieule MAHOT)
 
Le Secrétaire Général de l’UPREN rappelle que sur la 1ère année de la démarche avait été créé un groupe appelé « Suivi de l’action et valorisation de la démarche » piloté par Monsieur Alexandre MERLE. Ce groupe avait produit un certain nombre de choses : site internet, communiqué de presse, aide au projet GTEC de Bar-sur-Aube porté par l’ACERBA, réflexion sur le film promotionnel du territoire. A ce titre, il faut avoir, selon Monsieur ROSSIGNOL, une vraie stratégie avec une entreprise de communication pour établir un plan de communication sur plusieurs années.
 
Madame LAVAURE pense qu’au-delà des atouts intrinsèques du territoire, il faut peut-être jouer sur la proximité avec d’autres bassins et sur leurs richesses, également par rapport aux besoins d’emplois avec la possibilité de voir les synergies possibles avec des territoires limitrophes (Sens, Provins, Région Parisienne…). Madame MAHOT pense également qu’il faut profiter de la proximité de Paris et de la nouvelle région Grand Est qui nous place désormais au centre de l’Europe.
 
Pour Monsieur ROSSIGNOL, il y a 3 thématiques à traiter :
  • Quels sont les publics cibles à toucher et avec quels formats ?
  • Quels sont les contenus que l’on veut mettre en avant et de quoi dispose-t-on ? (richesses du territoire, points de contacts…)
  • Qu’est ce qui a vocation à être dans le film et dans quel but ? Quels autres relais peut-on avoir avec les sites Web et vers lesquels il faut pouvoir orienter les publics ? Sous quels autres formats peut-on diffuser de l’information ? (plaquette remise aux candidats et nouveaux arrivants sur le territoire, participation à des salons ou manifestations touristiques sur Paris, organisation d’une journée sur notre territoire pour les touristes étrangers en visite à Paris…).
Madame FERY accueille beaucoup de chefs d’entreprises, même étrangers, qui sont parfois à la recherche d’un « produit » spécifique. Elle s’applique alors à valoriser les atouts de notre territoire et à mettre ces personnes en relation avec les acteurs compétents.
 
Madame LAVAURE s’interroge sur l’existence d’une démarche particulière en termes d’accueil des nouveaux arrivants pour les introduire sur le territoire et dans la ville. Madame MAHOT précise qu’elle existe au niveau des communes qui le décident, sous la forme d’une cérémonie d’accueil par les maires.
 
Des échanges entre les membres émergent différentes propositions d’actions concrètes :
  • Réalisation au printemps d’un film mettant en valeur les points forts du territoire (société civile, patrimoine architectural, diversité des entreprises présentes, terrains disponibles, infrastructures touristiques, sportives, éducatives, d’accueil des personnes âgées…) à destination des touristes, des étudiants, des salariés potentiels, avec des vecteurs de communication différents selon le type de public. Madame MAHOT propose de travailler sur un cahier des charges qui sera soumis aux membres du Groupe et qu’ils pourront compléter. Le dynamisme passe par l’image et c’est un outil qui manque actuellement.
  • Création d’une conciergerie pour mettre à la disposition des nouveaux arrivants tous les services dont ils peuvent avoir besoin (crèches…) ;
  • Diffusion d’informations sur les infrastructures existantes sur le territoire auprès des nouveaux arrivants : désignation d’un interlocuteur unique auprès duquel les nouveaux arrivants pourraient trouver toutes les informations utiles à leur installation sur le territoire, insertion d’une documentation type flyer dans le livret d’accueil des entreprises, cérémonie d’accueil par les Maires des communes où s’installent ces nouveaux arrivants ;
  • Prospection des entreprises du territoire pour récupérer leurs besoins en compétences et en stages (pôle stagiaires du LP Diderot) et communication sur ces opportunités auprès des candidats non retenus, des conjoints des nouveaux embauchés et des étudiants en recherche d’une entreprise d’accueil pour un stage (base de données des entreprises du territoire sur un site dédié, avec un point d’entrée et un contact) ;
 
Le Secrétaire Général de l’UPREN estime que cette dernière action est plutôt du ressort du Groupe II chargé de l’emploi et de la formation.
 
 
Action 1B – UTILISER LA MIGRATION PROFESSIONNELLE COMME VECTEUR DE COMMUNICATION  (Co-pilotes : Isabelle QUERLEU, Nadine COLLERY et Philippe SUCH)
 
Les membres du Groupe I réfléchissent ensuite à la recherche d’ambassadeur de notre région. Il en ressort les idées suivantes :
  • Valorisation des parcours professionnels des étudiants qui se forment et travaillent à l’extérieur de notre territoire, leur faire retrouver cet ancrage territorial pour qu’ils prêchent la bonne parole concernant notre arrondissement et ses qualités ;
  • Identification des personnes issues de notre territoire qui ont une certaine notoriété (monde du spectacle, des entreprises, de la recherche, du sport…), sur lesquelles on pourrait s’appuyer pour de la publicité gratuite, les approcher et organiser une manifestation pour leur faire redécouvrir leur territoire et leur donner envie d’en être l’ambassadeur (ex. organisation d’un parcours VTT à Villenauxe-la-Grande en présence de Vincent ANCELIN, compétiteur international qui travaille en partenariat avec Cycleurope pour la marque Bianchi) ;
  • Identification des jeunes qui ont transité par nos lycées (formation générale ou professionnelle) ou par l’apprentissage et qui ont un parcours brillant (ex. le lycée Joliot Curie de Romilly à un taux d’intégration important au CHU de Reims) et organisation d’un évènement pour fêter leur réussite et leur exprimer la fierté de les compter sur notre territoire. Au-delà des méritants, peut-être s’intéresser également aux jeunes qui ont des capacités dans le sport ou autres disciplines en lien avec la Mission Locale et l’Ecole de la 2ème chance ;
  • Création d’un club d’anciens élèves bacheliers récompensés pour la qualité de leur travail, avec l’idée de leur faire connaître les richesses du territoire et de les accompagner dans l’organisation d’un évènementiel dans le but de les valoriser ;
  • Identification des entreprises du patrimoine vivant et des savoir-faire à faire entrer dans cette catégorie EPV (label d’Etat qui a pour objectif de repérer tous les savoir-faire rares, assurer leur développement et les pérenniser).
  
Méthode de restitution des travaux, fréquence, délégation, budget…
 
Le Secrétaire Général de l’UPREN propose aux copilotes de chaque action de se rencontrer en vue d’organiser la 1ère réunion de leur groupe « action », date qu’il conviendra de préciser à l’UPREN.
 
Le Secrétaire Général de l’UPREN informe les membres du Groupe I de la création prochaine d’un mur d’échanges sur le site de la GTEC ADN : www.gtecadn.fr. Leur code d’accès leur sera communiqué ultérieurement.
 
Afin d’alimenter les réflexions sur les dispositifs déjà mis en œuvre ailleurs en France, sera annexé au présent compte-rendu un élément transmis par Monsieur ROSSIGNOL.
 
 
Date et lieu de la prochaine réunion
 
La prochaine réunion du Groupe I est programmée pour le lundi 11 avril à 14 h 00 à l’UPREN.
 
 
 
 
 

Ordre du jour - 2ème réunion du Groupe I - Lundi 11 avril 2016 à 14h00

 
 
• 14 h 00 : Accueil des Membres du Groupe I
 

• 14 h 15 : Point d’avancée des travaux du Groupe Action 1A (Copilotes : Laurence FERY et Rieule MAHOT)
 

• 15 h 15 : Point d’avancée des travaux du Groupe Action 1B (Copilotes : Isabelle QUERLEU, Nadine COLLERY et Philippe SUCH)
  

• 16 h 15 : Echanges entre les membres du Groupe I
 

• 17 h 00 : Date et lieu de la prochaine réunion
 
 
 

Compte rendu de la 2ème réunion du Groupe I - Lundi 11 avril 2016 à 14h00

Cette réunion a été annulée.